déculottée

déculottée

déculottée [ dekylɔte ] n. f.
• 1906; de déculotter
Fam. Défaite humiliante. 2. pile, raclée. Prendre une déculottée au tennis. « C'est la dérouillée, [...] c'est la déculottée, la fessée ! » ( Sartre).

déculottée nom féminin Populaire. Défaite totale et humiliante.

déculottée
n. f. Fam. Défaite humiliante.
|| Fessée.

⇒DÉCULOTTÉE, subst. fém.
A.— Pop. Défaite sévère, défaite d'importance. Attraper, prendre, recevoir, ramasser une déculottée; donner, flanquer, foutre une déculottée. Synon. pop. branlée, dérouillée, raclée, volée. Cf. SARTRE, Mort ds âme, 1949, p. 69, s.v. dérouillée.
B.— ART MILIT. (de la première Guerre mondiale). Nombre important. Synon. chiée. Tu t'rappelles, il avait ouvert son parapluie « et aussitôt les Boches nous envoyaient une déculottée d'obus » (ESN. Poilu 1919, p. 201).
Prononc. :[]. Étymol. et Hist. 1. 1906 « correction; défaite cuisante » recevoir une déculottée (ds CHAUTARD, Vie étrange arg., p. 591); 2. 1916, déc. arg. milit. « grand nombre, abondance » une déculottée d'obus (ds ESN. Poilu). Part. passé fém. subst. de déculotter; pour 2 à rapprocher de chiée, tinée; v. aussi ESN. Poilu.

déculottée [dekylɔte] n. f.
ÉTYM. 1906; de 1. déculotter.
Fam. Défaite et humiliation totale. Fessée.
0 Tu peux le dire ! Comment qu'ils nous ont eus ! (les soldats de l'armée allemande).
— C'est la dérouillée, dit Charlot avec une sorte d'ivresse, c'est la déculottée, la fessée !
Sartre, la Mort dans l'âme, p. 69 (1949).

Encyclopédie Universelle. 2012.

Поможем написать реферат

Regardez d'autres dictionnaires:

  • déculottée — n.f. Perte au jeu …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • fessée — [ fese ] n. f. • 1526; de fesse ♦ Coups donnés sur les fesses. Donner une fessée à un enfant. ⇒ correction. Il a reçu la fessée, une bonne fessée. ♢ Fig. et fam. Défaite humiliante. ⇒ déculottée. ● fessée nom féminin (de fesser) Série de coups… …   Encyclopédie Universelle

  • défaite — [ defɛt ] n. f. • 1415; autre sens 1266; aussi « action de se débarrasser » et « excuse, mauvaise raison » XVIIe; de défaire 1 ♦ Échec subi par une armée; perte d une bataille. ⇒ échec, revers. Une défaite écrasante. Essuyer, subir une défaite.… …   Encyclopédie Universelle

  • raclée — [ rakle ] n. f. • fin XVIIIe; de racler ♦ Fam. Volée de coups. ⇒ correction. Il lui a flanqué une bonne raclée. ♢ Défaite complète. ⇒fam. branlée, déculottée, 2. pile. Ils ont pris une belle raclée aux élections. ● raclée nom féminin …   Encyclopédie Universelle

  • ASPTT Mulhouse — Volley Ball …   Wikipédia en Français

  • Andrei Dell'Arte — Infobox Rugbyman Andrei Dell Arte Pas d image ? Cliquez ici. Fiche d identité Nom complet …   Wikipédia en Français

  • Blowjob — Fellation Sexologie Généralité Sexualité humaine Amour Libido Rapport sexuel Position sexuelle Genre sexuel …   Wikipédia en Français

  • Bras-cassé — Expressions marseillaises Marseille s est trouvée aux confluents commerciaux en provenance de l ensemble du bassin méditerranéen. Aussi, sa culture a été enrichie, notamment dans son langage. Jusqu au XIXe siècle, à Marseille on parlait le… …   Wikipédia en Français

  • Bras cassé — Expressions marseillaises Marseille s est trouvée aux confluents commerciaux en provenance de l ensemble du bassin méditerranéen. Aussi, sa culture a été enrichie, notamment dans son langage. Jusqu au XIXe siècle, à Marseille on parlait le… …   Wikipédia en Français

  • Cagole — Expressions marseillaises Marseille s est trouvée aux confluents commerciaux en provenance de l ensemble du bassin méditerranéen. Aussi, sa culture a été enrichie, notamment dans son langage. Jusqu au XIXe siècle, à Marseille on parlait le… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”